C’est parti !

poisson_d-avril-1

Oui, c’est parti parce qu’aujourd’hui je reprends heureusement mon activité sur ce blog dont le nom  est “Pourquoi pas… en français?” car je pense que malgré la présence de l’anglais partout, le FRANÇAIS,  il existe aussi et en plus, c’est une très belle langue!

Et j’ai choisi cette date –le 1er avril– parce qu’en France, on fête le POISSON D’AVRIL

C’est quoi le Poisson d’avril?

C’est une plaisanterie, voire un canular, que l’on fait le 1er avril, à ses connaissances ou à ses amis. Il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet.

Pour les enfants, il consiste à accrocher un poisson de papier dans le dos de personnes dont on veut se gausser. « Poisson d’avril ! » est aussi l’exclamation que l’on pousse une fois qu’une des plaisanteries est découverte.

050330RBL304

Son origine?

L’origine du poisson d’avril est controversée, l’hypothèse la plus courante le fait naître au XVIème siècle. En 1564, le roi Charles IX a décidé que l’année ne commencerait plus le 1er avril mais le 1er janvier. Un changement a également décalé les échanges de cadeaux et d’étrennes qui marquaient le passage à la nouvelle année.
Pour semer le doute au sujet de la date réelle du nouvel an, certains ont persisté à offrir des présents en avril. Avec le temps, les petits cadeaux d’avril se sont transformés en cadeaux pour rire, en blagues, puis en stratagèmes pour piéger les autres.

Pourquoi le choix du “poisson” ?

 Si les farces sont désormais connues sous le nom de “poisson d’avril”, cela remonte là encore à ce cher XVIème siècle. Les cadeaux que l’on s’offrait en avril étaient souvent alimentaires. Cette date étant à la fin du carême, période durant laquelle la consommation de viande est interdite chez les chrétiens, le poisson était le présent le plus fréquent. Lorsque les blagues se développèrent, l’un des pièges les plus courants était l’offrande de faux poissons.

Si les farces sont désormais connues sous le nom de “poisson d’avril”, cela remonte là encore à ce cher XVIème siècle. Les cadeaux que l’on s’offrait en avril étaient souvent alimentaires. Cette date étant à la fin du carême, période durant laquelle la consommation de viande est interdite chez les chrétiens, le poisson était le présent le plus fréquent. Lorsque les blagues se développèrent, l’un des pièges les plus courants était l’offrande de faux poissons.
poisson-avril

 Sources: Wikipédia.fr et L’internaute