Visite à Casa Africa des élèves de 4ème ESO et 1ère Bach.

Lundi dernier, les élèves de français de 4ème ESO et 1ère Bach. ont visité CASA AFRICA (http://www.casafrica.es/) où Carlota Isasi nous a accueillis et nous a parlé de l´importance d´étudier les langues étrangères et en particulier le français. L´anglais n´est plus suffisant. Savoir une 2ème langue étrangère s´impose. Le français constitue une des principales langues véhiculaires du continent africain. Aproximativament 170 millions de personnes parlent français en Afrique. Apprendre le français est indispensable pour que les Canaries puissent avancer dans leur internationalisation. Pour en savoir plus:

Importance du français aux Canaries

Casa ÁfricaL’activité de Casa África fait partie de l’action extérieure de l’État et constitue un outil de diplomatie publique et économique.

Avec son siège à Las Palmas de Gran Canaria, Casa África renforce le rôle des Canaries de plateforme politique, économique et logistique vers l’Afrique, en offrant un lieu de rencontre, de pensée et de réflexion sur des thèmes africains. Depuis sa fondation, l’un des objectifs principaux de Casa África est de stimuler le rapprochement de l’Espagne et de l’Afrique à travers la sensibilisation, la création d’alliances stratégiques et le développement des relations bilatérales et multilatérales à long terme.

Nous avons profité notre visite pour voyager à travers l´exposition: « El iris de Lucy » guidés para Raquel qui a su transformé nos élèves en véritables « experts culturel »!

01_El-iris-de-Lucy(1)

Du 27 janvier au 26 mai 2017, dans les salles Guinea Ecuatorial et Kilimanjaro de Casa África.
 « El iris de Lucy » est une production CAAM – Casa África qui sera exposée simultanément dans les deux institutions. L’entrée est libre et gratuite. Présentée en 2016 au musée d’art contemporain (MUSAC) de León (Espagne) ainsi qu’au Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart (France), cette exposition, dont le commissaire est Orlando Britto Jinorio, rassemble les travaux de vingt-cinq artistes africains contemporains qui vivent sur le continent, sur ses archipels et qui font partie de la diaspora.

À travers des installations, des photographies, des peintures, des dessins, des sculptures, des vidéos et des performances, les artistes présentés dans le cadre de cette exposition, issus de milieux multiples et variés, abordent les questions de l’égalité des sexes, de l’identité, de l’appartenance ethnique, du corps, des frontières, du territoire, de l’environnement, de l’histoire, de la mémoire, de la politique, du passé et du présent, du féminisme, des époques coloniale et post-coloniale, des migrations et des déplacements.

Resultado de imagen de UNIVERSIDAD DE LAS PALMAS EN EL OBELISCO

 

Après CASA AFRICA, nous sommes allés à l´Université pour que les jeunes étudiants puissent commencer à y respirer l´air universitaire qui les attend.

 

 

“Lunes pasado, nuestros alumnos de francés de 4to y 1ero Bach. fueron a Casa Africa donde fuimos recibidos por Carlota Isasi que nos habló de la importancia de estudiar idiomas. El inglés ya no es suficiente. Saber un 2do idioma se impone. El francés constituye una de las principales lenguas vehiculares del continente africano. Aproximadamente 170 millones de personas hablan francés en Africa. Aprender francés es importante para que Canarias pueda avanzar en su internacionalización. Para saber más:

Importance du français aux Canaries

Además, aprovechamos para visitar la exposición “El iris de Lucy” de la mano de Raquel, experta en arte, que supo transformar a nuestros alumnos en verdaderos “expertos culturales”.

«El iris de Lucy» es una producción CAAM – Casa África que se exhibirá de manera simultánea en ambas instituciones y será de entrada libre y gratuita. Incluye trabajos de veinticinco artistas africanas contemporáneas que viven en el continente, sus archipiélagos y en la diáspora. Mediante propuestas desarrolladas en instalación, fotografía, pintura, dibujo, escultura, video y performance, las artistas presentes en esta exposición, provenientes de múltiples y diversos contextos, abordan cuestiones de género, identidad, etnia, cuerpo, fronteras, territorio, medio ambiente, historia, memoria, política, tradición y presente, cuestiones feministas, coloniales y postcoloniales, migraciones o desplazamientos.

Después de Casa África fuimos a visitar las instalaciones de la Universidad de Las Palmas en el Obelisco para que nuestros jóvenes estudiantes pudieran empezar a respirar el aire universitario que les espera.”

IMG_0453

 

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *