Foro: Reflexions sur la chanson silbo de Féloche:

Preguntas para los alumnos / questions pour les élèves:

Qu’est-ce que la chanson peut apporter à la Gomera? / ¿ Qué puede aportar esta canción para la Gomera?

Comment crois-tu que les français vont percevoir notre île à travers cette chanson ? / ¿Cómo crees que los franceses van a percibir nuestra isla a través de esta canción?

Les élèves de 1ºESO écrivent à Féloche.

Salut Féloche,

nous sommes les élèves de 1ºESO. Nous aimons ta chanson.

Nous avons une question aujourd’hui:

  • Comment tu connais Bonifacio?
  • Vous êtes toujours en contact?

A bientôt.

————————————————————————–
Féloche répond:

Bonifacio Santos Herrera était comme un père pour moi quand j’étais petit de 7 ans à 14 ans…  il est né à Las Rosas à la Gomera
Quand il est venu en France il est devenu l’amoureux de ma maman. Nous habitions à Clichy (dans la banlieue proche de Paris).
C’est lui qui m’a appris le Silbo, la lucha canaria et plein d’autres choses sur les Canaries !

Bonifacio me parlait tout le temps de la Gomera; alors c’était devenu mon île de paradis dans ma tête de petit garçon français.

Un jour je suis allé tout seul visiter sa famille pour les vacances; j’avais 11 ans et je ne parlais même pas espagnol !
C’est l’un des plus beaux souvenirs de ma vie !
Il n’y avait ni télé ni Playstation; alors on s’amusait à courir dans la montagne, à tirer sur la barbichette de la chèvre et à siffler dans le vent !

J’ai fait cette chanson pour rendre hommage à Bonifacio, la plus belle personne que j’ai rencontrée dans ma vie… et aussi pour faire remonter les magnifiques souvenirs de ces vacances d’été de mes 11 ans à Las Rosas.

Bonifacio avait dû quitter la Goméra pour la France car il était militant indépendantiste et la police le recherchait.
Un jour la police française voulait le rendre à la police espagnol en 1988… donc il est parti aux Etats-Unis !

Je lui ai rendu visite une fois..
Il est décédé à New York  il y a 2 ans — (Assassiné)

——————Héhé !! el pequeño Féloche de 11 años en Las Rosas :